Temple d'Aphéa sur l'île d'Egine en Grèce

Ile d’Egine : une excursion idyllique au départ d’Athènes !

  • Dernière modification de la publication :avril 11, 2024
  • Temps de lecture :16 min de lecture
  • Commentaires de la publication :2 commentaires

Ile du golfe Saronique, Egine est l’île la plus facilement accessible au départ du port de Pyrée (Athènes). C’est pourquoi, nous avons décidé de choisir cette destination pour fuir Athènes. 

Nous avons donc pris le temps de découvrir cette merveille qui n’était initialement pas prévue sur notre roadtrip. Motivés de bon matin, nous avons pris le métro pour rejoindre le port du Pyrée, point de départ de nombreux ferries. L’île est accessible en une heure de traversée.

En une journée, vous aurez beaucoup de mal à faire le tour de l’île. Nous vous recommandons donc de planifier votre visite ou de faire le choix de dormir une nuit sur place pour prendre le temps de visiter chaque recoin. 

Sommaire

Où acheter les billets de bateau pour rejoindre Egine ?

En sortant de la gare, plusieurs boutiques offrent la possibilité de les acheter directement. 

Il faut comptez environ 20€ par personne pour un aller retour sans voiture. Vous pouvez réserver directement auprès des compagnies suivantes: Hellenic Seaways (celle par laquelle nous sommes passée) ou Nova ferries.

Nous vous invitons à prendre uniquement votre billet aller et de prendre le retour au moment de quitter l’île. Vous aurez ainsi plus de souplesse pour profiter de votre journée. Toutefois, attention à bien regarder en arrivant le dernier horaire de départ pour ne pas vous retrouver coincés à Egine.

Comment se déplacer sur Egine ?

Nous avons laissé la voiture de location à l’hôtel et de partir en piéton sur l’île. En effet, les tarifs pour se déplacer en ferry avec un véhicule sont élevés. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

En scooter

Dès notre arrivée sur l’île, nous avons loué un scooter (entre 15 et 20€ la journée + 5€ d’essence)Prenez le temps de comparer les loueurs et de négocier le tarif. La concurrence ne manque pas surtout en basse saison. Un conseil, surtout si vous êtes à deux : pensez à prendre un scooter avec une motorisation assez importante pour gravir les sommets d’Egine. 

En transports en commun

Il est aussi possible de prendre les transports en commun. Un réseau de bus est mis en place et dessert une bonne partie de l’île. En basse saison, les passages restent rares. Selon moi, ce n’est donc pas la meilleure alternative. Le scooter nous a offert une plus grande liberté de mouvement.

Où manger à Egine ?

En période estivale, l’île d’Egine regorge de restaurants. Vous n’aurez donc aucune difficulté pour trouver un établissement pour vous restaurer.

Néanmoins, en basse saison, il faudra être plus attentif à vos excursions gourmandes. En effet, l’île est endormie. Par conséquent, les restaurants ferment ou n’ouvrent que le week-end. 

Nous vous recommandons donc de vous munir d’un pique nique pour grignoter ou de manger à Egine, avant de partir à la découverte de l’Ile. 

Que faire lors d'une journée de visite à Egine ?

Egine est une île avec un passé historique riche. Ancien comptoir marchand, elle a été la première puissance maritime du golfe Saronique. De part son emplacement central et stratégique, Egine a fait l’objet de différentes attaques et n’a jamais retrouvé sa puissance d’antan.

Cette île est très prisée par les athéniens pour son port animé, ses plages, ses jolis paysages ainsi que sa spécialité : la noisette ! Vendue sous toutes ces formes, nous recommandons particulièrement les noisettes grillées que nous avons dévoré lors du retour en ferry. 

Voici nos incontournables à faire lors d’une journée de visite à Egine : 

Prendre la route nord jusqu'au temple d'Aphéa

La route nord du temps qui relie Egine au temple d’Aphéa est juste incroyable. 

A peine sortis d’Egine, nous en prenons plein les yeux. Une quiétude absolue se dégage de cette île quasi déserte. Nous longeons une eau d’un bleu translucide. Des petites églises blanches apparaissent un peu partout sur le bord de la route. L’image carte postale de la Grèce se dessine devant nous.

Notre itinéraire est donc jonché d’arrêt intempestifs pour immortaliser ces magnifiques paysages qui s’offrent à nous !

Le temple d'Aphéa

Construit en 480 avant J.C, les vestiges de cet imposant temple trônent fièrement au milieu d’une forêt de pins. La vue sur le golfe Saronique et Egine est juste saisissante.

Ce temple est consacré à Aphéa, patronne de l’île d’Egine. Dans la mythologie grecque, elle est identifiée comme une nymphe crétoise qui aurait été la demi-sœur d’Apollon et d’Artémis.

Infos pratiquesComptez 6€ par personne pour la visite. 

Personnellement, nous avons trouvé cela un peu cher,  d’autant plus qu’il n’y aucune explication. Les horaires de visite sont variables.

L’intérêt photographique du lieu est indéniable. De plus, le fait que le temple d’Aphéa ne soit pas facile d’accès en fait un lieu peu touristique.

La douceur de vivre d'Agia Marina

Une fois la visite du temple d’Aphéa terminée, nous sommes partis à Agia Marina pour tenter de trouver un restaurant ouvert. Nous ne recommanderons pas le restaurant que nous avons trouvé car il n’était pas fameux mais c’était le seul ouvert à cette période.

Par contre, le coin mérite 100 000 fois le détour car il est très joli et extrêmement photogénique. La plage d’Agia Marina est agréable pour se baigner et lézarder au soleil. 

Le Monastère Saint-Nectaire et ses paysages arides

Vers 15 heures, nous avons quitté Agia Marina pour rejoindre le Moni Agiou Nektariou. En arivant au parking du monastère, nous découvrons de loin le site de Paleohora (ci-dessous) qui offre un bel aperçu de l’intérieur d’Egine. 

Nous apercevons sur le site une trentaine d’églises d’époque byzantine. La visite du site est gratuite. Plusieurs sentiers permettent de le parcourir.  

Nous n’avons pas pris le temps de visiter cet endroit et nous sommes rendus directement au monastère Saint-Nectaire d’Egine.

Monastère Saint-Nectaire d'Egine

Le monastère est concentrique et respecte bien l’architecture orthodoxe. Une cour toute en marbre entoure le temple principal. 

L’entrée du monastère est gratuite. Les horaires d’ouvertures sont variables. 

Une tenue très correcte est exigée.

Moni Agiou Nektario sur l'île d'Egine en Grèce

En déambulant, nous découvrons avec plaisir une arche qui semble être la porte d’entrée d’un passage. Nous nous y hâtons et découvrons, avec délice, une superbe église de style orthodoxe. 

Eglise Saint-Nectaire

C’est dans ces moments là où tous mes sens sont en éveil. Les bougainvilliers qui tapissent les bords du chemin mènent vers cette superbe église. La lumière de fin de journée donne des couleurs d’or au bâtiment. Une chose est sure, nous venons de trouver notre pépite de la journée !

 Lors de notre venue, une grande partie de l’église était en travaux. Néanmoins, les salles secondaires suffisent à nous émerveiller.

Les peintures sont justes sublimes et les pièces sont étrangement lumineuses. Les matériaux sont nobles : du marbre, du bois et des sculptures proches de la dentelle… Bref, un régal !

La journée s’achève sur cette belle découverte. Nous reprenons la route direction Egine. Nous prenons le temps de découvrir la ville principale, de flâner dans les boutiques ouvertes, d’acheter quelques produits locaux en attendant l’embarquement pour le ferry retour.

En définitive, Egine a été une découverte aussi merveilleuse qu’imprévue. Cette île a fini de me convaincre de la beauté et de la diversité de la Grèce. Ainsi, nous avons clôturé notre séjour sur une magnifique journée, loin du tumulte d’Athènes. 

Ainsi s’achève notre road trip en Grèce. Si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à découvrir nos autres articles et à nous laisser un commentaire !

Nos autres articles sur la Grèce continentale :
Si vous le souhaitez, vous pouvez partager cet article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Cet article a 2 commentaires

  1. Nina

    J’ai hâte de pouvoir profiter des pépites que tu m’as fait découvrir, avec tes bons plans en plus :)! C’est encore peu touristique sur certains des sites que tu mentionnes, raison supplémentaire de mettre ton trip dans la to do list!

    1. lesvadrouillesdembly

      Merci pour ton retour qui me fait très plaisir! Hate que tu puisses découvrir les beautés de la Grèce et surtout manger des Gyros de qualité !! =p

Laisser un commentaire